Sommaire

L’impression 3D fait naître de nouvelles méthodes de conception, bouleverse nos habitudes et engendre une nouvelle révolution industrielle.

> Introduction
> Les différentes technologies
> Les matériaux imprimables
> Les principaux paramètres
> Obtenir un fichier STL propre
> Nos exemples de réalisation
> Suivez les conseils Cubeek3D

Les Principaux Paramètres

Épaisseur de couches, densité de remplissage, vitesse d’impression… tels sont les principaux paramètres réglables pour la création d’un fichier d’impression. Mais de nombreux autres paramètres sont aussi disponibles. Pour ne pas se perdre dans les réglages machine et savoir de quoi on parle précisément, Cubeek3D propose ici un aperçu des principaux paramètres d’impression ainsi que certaines valeurs classiques de ces éléments.

Épaisseurs de couches

Cela correspond à la hauteur de chaque couche déposée selon l’axe Z, on parle souvent de précision d’impression (ou encore de résolution). Celles-ci sont données en mm ou encore en microns (µm). 1µm = 0.001 mm. Généralement en FDM, on imprime des couches entre 100 et 400 microns. Termes anglais : Layer Height / Layer Thickness

Densité de remplissage

C’est le réglage de la finesse du maillage intérieur à l’objet imprimé. Celui-ci peut prendre différentes formes mais les plus classiques sont le nid d’abeille ou encore le remplissage rectiligne. Terme anglais : Infill

Parois extérieures

On parle aussi de la coque de l’objet ou des contours, on place généralement 2 à 3 coques extérieures avant de commencer le remplissage intérieur. Termes anglais : Shells / Outline – Perimeter

Surfaces pleines

Ce sont les couches remplies/solides sur les faces horizontales supérieures et inférieures de l’objet. On place généralement 3 à 5 couches pleines sur les parties supérieures et inférieures de l’objet imprimé afin de bien fermer le modèle, de le rigidifier et d’éviter de voir le remplissage interne par transparence. Termes anglais : Top/Bottom Solid Layers

Supports

Eléments imprimés placés sous la pièce pour permettre le maintien des surfaces en porte-à-faux lors de l’impression. On place généralement des supports sous les surfaces inclinées à moins de 45° par rapport à l’horizontale. Ces supports peuvent être générés de manière automatique par la quasi totalité des logiciels d’impression ou conçus en amont, lors de la CAO yrwqyms. Suivant l’imprimante et le nombre d’extrudeurs, il est possible d’imprimer les supports dans le même matériau et avec la même tête d’impression ou encore grâce à la deuxième tête d’impression et dans un matériau soluble sur les machines équipées. Termes anglais : Supports / Self-Supporting angle / Overhang

Lit, contour et bordure

Ce sont des éléments que l’on peut rajouter à l’extérieur de la pièce, qui seront retirés à la fin de l’impression et qui permettent un meilleur maintien de la pièce sur le plateau ou encore d’amorcer le filament. Termes anglais : Raft / Skirt / Brim

Vitesse d’impression

Celle-ci correspond à la vitesse de déplacement de la buse lors du dépôt du filament. Elle peut être comprise entre 25 et 300 mm/s en règle générale. Elle est directement liée au temps d’impression mais aussi à la qualité de la pièce en sortie. Une vitesse d’impression réduite améliore ainsi grandement la qualité de finition de la pièce. Les vitesses d’impressions classique pour le PLA et l’ABS sont autour de 90mm/s. Suivant les éléments imprimés sur l’objet (remplissage, parois extérieures…) le logiciel d’impression adapte chaque vitesse selon un pourcentage donné par rapport à la vitesse d’impression globale. Terme anglais : Printing speed / Speed

Températures de chauffe

Les températures réglables sont celles de la buse (ou des buses si la machine en comporte plusieurs) ainsi que la température du plateau chauffant s’il y en a un. Termes anglais : Extruder Temperature / Bed Temperature / Heating